Exemples de retours Fresh Ears

Exemple analyse de mix (rock) // JA

Exemple analyse de mix (bed radio) // JA

Exemple analyse de mix (electro pop) // FF

Exemple analyse de mix (dance) // FF

Exemple analyse de mix (hiphop) // FF

Exemple analyse d’album master (11 titres dance / pop) // FF

Exemple analyse d’album master (14 titre pop progressive) // FF & JA

ANALYSE DE MIX (rock)

Référence : Muse – Stockholm Syndrome (album « Absolution »)  https://www.youtube.com/watch?v=gXN9acC9edU
Consignes : Mon mix me semble trop dark et trop mou, peut-être à cause de la prise de son de batterie. En attente de votre retour…

Je retrouve peu l’esthétique de la référence dans ce mix, l’ensemble sonne trop médium.

Effectivement il manque des hautes fréquences, ça se ressent franchement. Essayez déjà juste d’ouvrir les aiguës avec un shelf à 5 ou 6Khz sur le mix bus pour voir ça supprime cette sensation. Si le traitement global ne solutionne pas tout vous pouvez directement :
– récupérer de l’air et du mordant sur les guitares en les boostant à 8kHz.
– remonter le volumes des cymbales qui sont franchement en retrait, de 4 ou 5 dB.

Le mix manque un peu de graves également, je boosterais de 2 ou 3 dB 90 Hz sur la basse ainsi que 60 Hz sur la grosse caisse (et la room batterie) pour avoir plus de « boom ».

Votre batterie sonne bien, ceci dit elle est très « propre » en opposition aux guitares saturées des passages plus rock. Je ne pense pas que cela vienne de la prise de son, au contraire d’après votre référence il serait intéressant de « salir » un peu le bus batterie avec par exemple une bande analogique et de compresser d’avantage les room (testez un 1176 en british mode – cf https://www.youtube.com/watch?v=di86kczLrvo à 3:27)

– À première écoute, je ne suis pas fan du traitement de la voix : je la trouve trop loin dans le mix, pas assez « in your face ».  Poussez d’avantage la compression, retouchez l’EQ (ça bave un peu à 175Hz) et baissez  la réverbe room de 2 ou 3 dB. Attention cette piste mérite aussi d’être un peu plus forte d’un bon 1.5 dB.

– Il y a un pop sur la voix à 0’23. Idem à 0’40 .

– Il y a un décalage dans l’image stéréo sur le pont à 1’16 : on ressent un vide entre le centre (avec le bass-batt) et les extrémités (guitares). Je suggère de pousser un peu la room stéréo de la batterie de 2 dB et/ou d’éloigner un peu les guitares (montez la reverb et baissez leur volume).
À 1’35 ça va mieux, on n’a plus de problème dès l’arrivée des chœurs.

– Attention à  3’11 et 3’25 la guitare à droite sort du mix. Corrigez avec une automation.

JA, pour Fresh Ears.

>> retour au sommaire


ANALYSE DE MIX (bed radio)

Référence : fichier ci-joint
Consignes : !!! URGENT !!! très peu de recul, musique déjà masterisée pour une diffusion radio (avec un gros limiteur et un volume automatisé pour compenser l’évolution de niveaux)

Mix globalement très cohérent.
Aucun souci pour la dynamique.

Quelques points à corriger :
– le Si aiguë de la guitare acoustique arpège à gauche résonne. Du coup cette guitare à tendance à sortir du mix. En baissant avec une EQ quelques dB à 3759 Hz avec un Q serré ça corrige le problème.
– les shakers et tambourins ont tendance à être trop devant et trop détachés du mix.
Quelques solutions : baisser le volume, ajouter du Lo-Fi pour réduire les aiguës et salir un peu le son, ajouter de la reverb type Ambiance…
– la basse bave autour de 178 Hz. Une eq devrait corriger le problème.
– une fréquence me gêne sur la guitare acoustique strum à droite qui rentre à 1’08. En baissant de quelques dB (-4 dB me semble optimal) à 3191 Hz avec un Q relativement serré, ça corrige le problème et ça aide à mieux placer la guitare dans le mix.
– attention, à 2’07 il y a un pic désagréable à 394 Hz. Ça vient probablement de l’orgue.

JA, pour Freash Ears.

>> retour au sommaire


ANALYSE DE MIX (electro pop)

Référence : n/a
Consignes : Production avec beaucoup d’infra-bass, très chargée en percussions et avec une voix solo déjà très traitée (compression + EQ). Je n’arrive pas à « trouver un son » à l’ensemble.

Mixage difficile effectivement. On a clairement ici on a 50% de l’énergie dans les sub et 49% dans les transitoires et la brillance…. et rien au milieu à part la voix. Tout un challenge !

– On pourrait tenter une grosse réverbe vintage sur la voix (vintage plate voir une spring) pour lui donner d’avantage de corps
– Montez le piano des refrains, ça aidera à donner de la glue avec des médiums.
– Les guitares ont trop de brillance (>10 kHz). Ça collerait peut-être à une esthétique country mais là c’est définitivement trop fin, et presque agressif. Essayez de les rendre plus mattes en baissant les aigus et de leur donner un peu plus de corps entre 250 et 350 Hz.
– Dans les refrains il y a un conflit entre les guitares en stéréo et le reste. Essayez d’abord de les muter pour écouter le résultat sans les guitares (sont-elles vraiment nécessaires?), puis de les mettre tout au fond comme une petite percu. Sinon, autre possibilité, laissez-en uniquement une (celle de droite à priori) pour voir si ça résout le conflit.
– Pour ce qui de la basse…elle mange juste le kick. Je propose de  réduire un peu le sub de la basse (de 20 à 60Hz) et de la privilégier dans les 200 à 300Hz.  Avec le Sol (196 Hz) et le Do (261Hz) des 1ers accords des refrains ça devrait être jouable. Éventuellement en rajoutant peu de saturation pour donner de nouvelles harmoniques.
– Le kick est bien à 49 Hz (sur une note de Sol). J’utiliserais une compression en side-chain avec la basse pour clarifier encore cette partie du spectre.
– Bravo pour l’effet “vocodeur” qui est charmant dans ce style. On pourrait le mettre plus fort pour remplir un peu le manque de medium.

FF, pour Fresh Ears.

>> retour au sommaire


ANALYSE DE MIX (dance)

Référence : Avicii – The nights (https://www.youtube.com/watch?v=UtF6Jej8yb4)
Consignes : Mix1, je n’ai pas trop l’habitude de ce style

C’est un bon mix rassurez-vous. La production est très fournie mais les choses sont à leur place pour la plupart.
Pour ce mix pensez à anticiper le mastering qui va très probablement tout écraser. Donc la plupart des détails seront lissés, il y aura plus d’énergie mais moins de finesse au final.

Voilà une série de suggestions, sachant que ça se tient déjà bien :
– Low-end très bien géré bravo.
– Très beaux kick et snare, conservez cette dynamique
– Très joli grain sur les synthés et les FXs
– Je montrais les voix de 1,5 ou 2dBs, compte tenu de la référence. On pourrait épaissir un peu la voix lead quand il n’y a pas de chœurs (en doublant avec un pitch + delay,  par exemple avec le wave doubler https://www.youtube.com/watch?v=zOKjoPNSeIo  ou des plug-in émulant l’Eventide H3000 du genre http://www.soundtoys.com/product/microshift/ ).
– La guitare AC à gauche devrait être d’avantage traitée pour coller à la référence  : plus de compression, (je dirais même franchement un bon limiteur), ajoutez une bonne dose de grain comme la saturation de lampe. L’idée est de ressembler un sample provenant d’une production déjà masterisée, remixée par un DJ par exemple. Dans ce mix on entend trop la prise de son avec l’acoustique de la pièce, le coups de médiators, les notes un peu ratées, etc…
– Je mettrais le piano plus à droite au départ (de 0:35 à 0:50), pour équilibrer la stéréo quand le synthé filtré à droite n’est pas très audible. Peut-être en le remettant au centre progressivement. Ou alors monter un peu ce synthé au départ.
– Je mettrais la percussion triangle plus à droite car elle rentre facilement en conflit avec les instruments du centre.
– Il y a une  sorte de « banjo synthé » (?) qui joue des arpèges au centre que je mettrais bien à droite également, pour la même raison.
–  Il me manquerait  peut-être un peu de pâte (300 – 400Hz). Certainement parce qu’il y a peu d’instruments medium. Essayez d’en gagner sur certains sons comme accords de synthé. Ça pourra être rajouté au mastering mais autant le faire dans le mix pour choisir quelle pistes peut en bénéficier.
– La basse déborde légèrement de sub  à 45 Hz  et manque de définition. On  pourrait la saturer un peu pour rajouter des harmoniques aux octaves supérieurs.  A 3:00, il y a de grosses différences de volume entre les notes à cause du filtre, c’est évidement intentionnel mais le rendu est un peu curieux, l’effet n’est pas très franc. Je corrigerais les différences de volume par des automations
– Le climax à 2:45 ne fonctionne pas en terme de mix. Je pense qu’il faut mettre la voix bien plus devant.  Peut-être avec une très légère réverbe délayée dans le tempo,  à peine audible qui rebondi dans le tempo pour donner une sensation rythmique.
– RAS Sinon. Elle tient la route cette prod !

FF, pour Fresh Ears.

>> retour au sommaire


ANALYSE DE MIX (hiphop)

Référence : Tech N9ne – Groupie  https://www.youtube.com/watch?v=-I6aQzX_zfg Tech N9ne – This Is Me  https://www.youtube.com/watch?v=IRJRjqO9beM
Consignes :  Votre retour sur le mix m’intéresse beaucoup, j’aurai l’occasion de le masteriser chez XXXXX , j’aimerai pouvoir ramener le meilleur mix possible, mais mes possibilités d’écoute et de modifications sont à cette heure limitées étant donné que je suis loin de mon matériel. Attention le son de batterie est un peu particulier.

Ce mix est très proche des références :  il y a la même  profondeur de champs, une bonne définition des instruments et aucun soucis dans les fréquences.

– C’est très chargé en basse,  je me doute que c’est le style qui veut ça mais je vous conseille de réduire les graves avant votre mastering pour que ce soit plus facile à gérer. Particulièrement entre 70 et 100Hz.
– Le niveau des instruments harmoniques est ok. Idem pour la voix dont on comprends bien le texte
– J’aime bien l’esthétique « sale » des drums acoustiques, prise avec un minimum de micro :  c’est cohérent dans la démarche.
– Je mettrais la Snare un peu plus devant en me basant sur vos références.

Suggestion personnelle :
Vous pourriez gérer le kick différemment  en lui donnant plus de claquant (sur une fréquence plutôt agressive vers 2.3kHz) et plus de sub à 55 Hz. Du coup il faudrait placer la basse plutôt entre 90 et 180 Hz. Notez que c’est une autre esthétique, affaire de goût purement personnel. Sachez que ce que vous avez fait fonctionne correctement.

FF, pour Fresh Ears.

>> retour au sommaire


ANALYSE D’ALBUM MASTER (11 titres dance / pop)

Références : Avicii « The nights » (https://www.youtube.com/watch?v=UtF6Jej8yb4), Planetshakers « This is our time » (https://www.youtube.com/watch?v=vpZyjsxlxjA), on aime aussi le son de Justin Bieber, la chaleur de Coldplay « Ghost Stories »
Consignes : auto-production mastérisée chez xxxxxx à New York City (on y a mis un gros budget). C’est leur 1er jet, ça nous semble très bien mais nous avons du mal à  juger dans les détails. Nos enregistrements des voix étaient difficiles.

Avis général :
Pour moi c’est un super travail de mastering :  très homogène, équilibré, tenant compte des références,  et avec en plus beaucoup de caractère.

Ce master donne à votre auto-production une finition très professionnelle.  Dès la première écoute j’ai trouvé extrêmement efficace, à la fois sur-compressé pour de la dance et avec une esthétique chaude comme la référence de Coldplay.

-> Gros niveau RMS (-8 dB  RMS en moyenne), trop à mon goût (!) mais c’ est ok sur le marché actuel d’autant qu’ on ne sent pas trop le limiteur écraser : la sensation de grosse compression vient surtout de la sonorité, et de la couleur des outils utilisés.
-> La couleur un peu “warm”, avec son creux vers 3kHz, a bien atténué les points faibles de la prod comme certains choix de sons de synthé et les voix.

3 points à corriger :

  1. Il y a une résonance à 170 Hz qu’il faut baisser sur certains titres :
    -> au moins 2dB sur le no1 “xxxxx” (sur l’accord de guitare acoustique à 1:04 c’est flagrant)
    -> 1.5dB sur le no 4 “xxxxx”,
    -> éventuellement légèrement le no8 “xxxxxxx” et le no 10 “xxxxxxx”, disons entre 0.2 et 0.4dB
  2. Comme souvent  chez xxxxxxx NYC les ballades sont trop boostées.  Je baisserais  un peu  le RMS du  no 4 “xxxxxx”, et beaucoup le no5 “xxxxxxx”.  Ce dernier a un peu morflé visiblement. Je ne connais pas le mix original de cette ballade piano / voix mais ici la sur-compression exagère l’effet robot de l’auto-tune et donne un des bas-mid pas très joli. La piano aussi a de la peine à survivre à la compression.
  3.  Sur le no6 “xxxxxxx” le rendu de la voix est curieux à partir de 1:30, mais à vous de voir si c’est intentionnel!  Pour le style ça peut fonctionner.

Le reste est parfait. L’enchainement des titres et les fades sont nickels.

Pour information (un  point récurent dont il faut être conscient)  :
Les titres plus pop comme le no3 “xxxxxx” sonnent un peu plus fort que les titres electro, surtout sur les petits systèmes. Cela vient du fait qu’il y a moins de sub et plus d’instruments haut médium (voix et guitare éléctriques) . La sensation de volume sonore sera mieux équilibrée entre les titres sur un gros système ou dans une voiture.
Je ne pense pas qu’il faille demander de le corriger, mais il faut le savoir.

FF, pour Fresh Ears.

>> retour au sommaire


ANALYSE D’ALBUM MASTER (14 titre pop progressive)

Références : grosse diversité de style, on veut un son général chaud et large
Consignes : le mastering a été réalisé par XXXXX aux USA. Il semble correct mais un peu agressif, on serait tenté par demander un son légèrement  plus creusé (bass boost + brillance), et un peu plus chaud.  Il y a quelques sifflantes sur les voix des titres les plus rock. Certains caisses claires semblent manquer d’attaque, faut-il les monter au mix ? Merci de donner votre avis sur le mix aussi au cas où il faudrait faire des corrections avec la prochaine révision du master. NB: l’album est produit avec le chanteur, on manque de recul et d’objectivité.

Impression globale
C’est un super master. Très impressionné par la couleur, l’homogénéité, la musicalité de la gestion du gain. Très belle largeur, et les consignes sont respectées à la lettre. Bravo !
Le challenge du “warm and wide” est réussi même dans les titres les plus rocks, ce qui est plutôt difficile à réaliser
Techniquement presque parfait.
Pour l’EQ globale cf ci-dessous.

Niveaux :
J’ai mis les titres dans l’ordre dans une session 16/44 (la prochaine fois mettez les no des tracks dans les noms de fichiers svp ! ), donc mes seules remarques concernent le niveau de certains titres par rapport à la globalité du CD:
– baissez (2dB RMS) le no xxxxx
– baissez (2dB RMS) le no xxxxxx
– baissez  très légèrement (0.5 dB RMS) le no xxxxx
– baissez la partie la plus forte du no xxxxxx (à la fin)
– montez légèrement (1dB RMS) le no xxxxxxx  (si c’est possible, pas évident car ce mix est très différent des autres)

De façon isolés ces nivaux sont ok, mais dans un CD de pop progressive c’est pas 100% logique d’avoir un titre gypsy acoustique (qui se compresse aussi bcp plus facilement) qui bastonne autant que les titres heavy. A mon goût on gagnerait en contraste (et en finesse sur les titres acoustiques) si vous corrigez les niveaux comme ci-dessus.

Notes sur le mix
Ne touchez à rien, l’équilibre est très bien. Cet album en français aurait mérité la voix 1 ou 2 dB plus fort , et j’imagine que le chanteur qui est aussi producteur n’est plus objectif pour évaluer le son de sa propre voix.  Dans la plupart des titres la voix est bien moins forte ici que dans la plupart des prod françaises, voir que de nombreuses de prod anglophones “a texte”.  A assumer !
Pour les snares : mixées plus fort elles auraient étés très probablement encore plus écrasées. Leurs transitoires sont ok par rapport a vos références, même dans les titres rock. L’effet est normal et inévitable au mastering. La bonne nouvelle c’est qu’il vous en reste encore, et même qu’elle ne disparait jamais complètement dans les murs de guitares…!

EQ générale
La couleur est top, et la présence (qu’on peut ressentir comme “agressive”) est une quasi une norme en 2015 pour la diffusion iTunes, sur laptop, téléphones, etc… Votre ingé  a respecté la consigne prodigieusement en tenant compte des contraintes actuelles…

Après c’est clairement une question de goût mais voici nos suggestions :

  • Un léger plus de basse (1dB sous 100Hz) en boostant de 0.3dB 16k serait peut-être plus moderne, oui… ça sonnerais un peu plus 2016  et moins 2000. LEs 2 options  fonctionnent.
  • On pourrait gagner en chaleur sur l’esthétique en creusant légèrement à 3k sur les titres les plus acoustiques.  Et je suggère de creuser légèrement 6k plutôt sur les titres rock (dès qu’il y a de la guitare disto) pour gagner en douceur.  Mais attention, vous perdrez (légèrement) de la présence…. Donc au choix creuser 3k ou 6k selon les titres.
  • Pour les sifflantes des voix sur les titres les plus agressifs (je dirais plus un chuintement “scccchhh” qu’un sifflement), c’est acceptable. D’autant que ce sera atténué  en baissant les 6k.

Rien à signaler pour le reste.

JA et FF, pour Fresh Ears.

>> retour au sommaire


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *